La Flandre commémore la Première Guerre mondiale.

À l’occasion de la commémoration de la bataille de Passchendaele, le War Heritage Institute présente un patrimoine militaire unique

War Heritage Insitute_cr16-9.jpg

War Heritage Institute
War Heritage Institute

Du samedi 29 juillet au lundi 31 juillet 2017, le War Heritage Institute participe à la commémoration de la bataille de Passendaele organisée à la commune de Zonnebeke. Il y présentera un impressionnant ensemble de pièces de collection de la Première Guerre mondiale, parmi lesquelles l’authentique uniforme britannique du Roi Albert Ier en tant que colonel en chef du régiment de cavalerie 5th Dragoon Guards.

Au sein du Passchendaele Memorial Park, le WHI (représentant de la Défense) est un acteur important, aux côtés de la Commonwealth War Graves Commission, du National Army Museum, de la Royal British Legion, de la Western Front Association et de l’armée britannique en tant que telle.

À travers sa présence - sous tente et en plein air - le WHI aborde de nombreux thèmes : l’histoire de la Première Guerre mondiale, les missions du Service de cimetières de guerre, le Service de déminage de la Défense (avec, entre autres, de nombreuses munitions trouvées dans le sol du Westhoek, ainsi qu’un véhicule d’intervention). Www.beCarto14-18.be, une application cartographique et visuelle permettant de (re)découvrir tous les événements de la Grande Guerre en Belgique, est aussi largement présenté. 

Pièce maîtresse

La liste des objets (du matériel utilisé par les Belges et leurs garants sur le Front de l’Ouest en 1917) rassemblés pour l’occasion est impressionnante. La pièce maîtresse est sans nul doute l’authentique uniforme britannique du Roi Albert Ier en tant que colonel en chef du régiment de cavalerie 5th Dragoon Guards (ultérieurement 5th Royal Inniskilling Dragoon Guards). En août 1915, le roi se voit octroyer une fonction honoraire au sein de ce régiment, aussi appelé « Princess Charlotte of Wales », en mémoire de la première épouse du Roi Léopold Ier. Le souverain aimait à porter cet uniforme lors de ses entrevues avec le Roi George V de Grande-Bretagne ou de ses visites aux lignes de front britanniques. Charles, le Prince de Galles, est également colonel en chef de ce prestigieux régiment.

Une riche collection constituée pour l’occasion

Le War Heritage Institute présente de nombreuses pièces de collection (tant des originaux que des répliques) liées à la Première Guerre mondiale, telle que vécue par la Grande-Bretagne, la Belgique ou la France.

Pour les troupes britanniques, il y a, par exemple, le char Mark IV « DAMON II » en état de marche, une réplique fidèle du char D29 du D Battalion Tank Corps (Royal Tank Regiment) qui s’enlisa lors d’une attaque à Poelkapelle en 1917.

Les troupes belges sont illustrées par diverses pièces utilisées dans les tranchées de Flandre occidentale entre 1914 et 1918, comme deux charrettes pour mitrailleuses à traction canine avec une évocation des chiens de race Mâtin belge, spécialement élevés pour l’occasion. Aussi bien la charrette avec le Maxim belge que la charrette porte-munitions sont présentées. 

L’armée française est racontée par le char léger Renault FT modèle 1917, le premier à posséder les caractéristiques des chars modernes : une tourelle tournant à 360° et des chenilles au niveau du fond de la coque.

 

Informations pratiques

Lieu : Memorial Museum Passchendaele 1917, Berten Pilstraat 5A, B-8980 Zonnebeke

Date : 29 et 30 juillet 2017 de 10h00 à 17h00

Entrée : gratuite

Lundi 31 juillet 2017 : pas d’accès pour le public (uniquement sur invitation)

Plus d'information War Heritage Institute

Plus de nouvelles